Catégories
Lifestyle

Ouverture du centre de gestion de crise du bureau d'information à Budapest – Daily News Hungary

Le nouveau centre de gestion de crise du Bureau d’information (IH), l’agence de renseignement civile hongroise, montre le développement technologique et organisationnel en cours dans le secteur, a déclaré lundi le ministre des Affaires étrangères Péter Szijjártó lors de la cérémonie d’inauguration à Budapest.

Szijjártó a déclaré qu'un «nouvel ordre mondial est en train d'émerger» qui définira de nouvelles tâches pour les services de renseignement.

Après "une crise financière, des catastrophes naturelles, des vagues de migration et une menace terroriste sans précédent" vécue en Europe au cours des 12 dernières années, la pandémie de coronavirus en 2020 a posé "le plus grand défi jamais rencontré", a-t-il déclaré.

Les systèmes de soins de santé «même des pays les plus grands et les plus riches explosent» et l'économie mondiale est confrontée à de graves revers, a-t-il déclaré.

Le terrorisme a pris de l'ampleur récemment,

Dit Szijjártó. Les solutions numériques dans l'éducation du public en raison de la pandémie offrent aux terroristes l'occasion de lancer des cyber-attaques et de diffuser plus efficacement les opinions extrémistes, a déclaré Szijjarto.

Le nombre de cyber-attaques a augmenté de 30% au premier semestre 2020, certaines de ces attaques ciblant des infrastructures critiques, a-t-il déclaré.

Le nouveau centre de gestion de crise à la pointe de la technologie, fonctionnant 24 heures sur 24, donne à la Hongrie la possibilité de donner une réponse en temps réel, a déclaré Szijjártó.

Le centre de 1,5 milliard de forint (4,1 millions d'euros) «est un bon investissement, car les services de renseignement modernes sont inconcevables sans une telle installation», a déclaré Szijjártó.

Dans son discours, Szijjártó a noté que

Le centre d’éducation et de formation d’IH a été inauguré en mai et deux centres en six mois «sont un bon indicateur du développement du secteur».

commémorant les attentats de Paris

Lire aussiCinq ans après les attentats de Paris, les risques terroristes restent élevés en France, selon des responsables

La source: MTI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *