Catégories
Lifestyle

L'UE condamne la décision turque de reconvertir Sainte-Sophie en mosquée – Daily News Hungary

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont condamné lundi la décision turque de reconvertir l'emblématique basilique Sainte-Sophie d'Istanbul en une mosquée, affirmant que "cela alimentera inévitablement la méfiance, favorisera de nouvelles divisions entre les communautés religieuses et sapera les efforts de dialogue et de coopération".

Vendredi, le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé les critiques croissantes concernant l'intention d'Ankara de convertir le musée de Sainte-Sophie en mosquée, affirmant que "les accusations contre notre pays contre Sainte-Sophie signifient une attaque directe contre nos droits de souveraineté".

"Nous continuerons à protéger les droits des musulmans, la foi dominante dans notre pays et ceux des autres religions", a déclaré vendredi Erdogan à Istanbul.

La réunion de lundi était la première réunion physique des ministres des Affaires étrangères de l'UE depuis la pandémie de coronavirus. La Turquie est en tête de l'agenda des 27 membres, qui sont parvenus à «un consensus parmi les États membres sur le fait que les relations UE-Turquie étaient actuellement tendues en raison de développements inquiétants affectant les intérêts de l'UE».

Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont également appelé à ce qu'ils disent que les forages "illégaux" et "unilatéraux" par la Turquie en Méditerranée orientale pour arrêter et ont demandé à la Turquie de contribuer activement à une solution politique en Libye et de respecter les engagements qu'elle avait pris, y compris la Embargo sur les armes de l'ONU.

Sainte-Sophie est une église byzantine emblématique construite au 5ème siècle.

Au cours des siècles, l'ancienne église chrétienne grecque orthodoxe avait également servi de cathédrale catholique romaine et de mosquée ottomane alors que la ville changeait de dirigeants. Depuis 1935, Sainte-Sophie, vieille de 1 500 ans, est devenue un musée. Il est reconnu par l'UNESCO comme monument du patrimoine culturel mondial depuis 1985.

Vendredi, le Conseil d'État turc a rendu un verdict sur le sort du monument et Erdogan a annoncé que

la première prière musulmane sur le site aura lieu le 24 juillet.

Lundi, le président russe Vladimir Poutine et Erdogan ont discuté lors d'une conversation téléphonique des développements en Syrie et en Libye, ainsi que du sort de Sainte-Sophie, a déclaré le Kremlin.

Les États-Unis ont déclaré vendredi qu'ils étaient "déçus" par la décision du gouvernement turc de transformer le musée Sainte-Sophie en mosquée.

Brexit, passeport, frontières

Lisez aussiLa liberté de circulation de l'UE prend fin en vertu des nouvelles règles d'immigration du Royaume-Uni

La source: Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *