Catégories
Lifestyle

Les socialistes font appel à la CE pour l'achat de la centrale électrique de Mátra – Daily News Hungary

Le Parti socialiste d'opposition a annoncé mercredi qu'il se tournait vers la Commission européenne à propos du récent rachat par l'État hongrois d'une participation majoritaire dans la centrale de Mátrai Erőmű, qui faisait auparavant partie des exploitations contrôlées par l'aimant commercial Lőrinc Mészáros, invoquant une violation présumée de la concurrence de l'UE. règles.

Le chef adjoint du parti, László Szakács, a déclaré lors d'une conférence de presse sur Facebook que

L’achat du deuxième plus gros producteur d’électricité de Hongrie par la société d’énergie publique MVM avait été «une affaire de cape et de poignard».

Il a déclaré que le gouvernement avait affirmé que l'accord avait coûté 17,5 milliards de forints (50,43 millions d'euros).

Les documents communiqués au parti à sa demande, cependant, montraient un total de 75 milliards de forints dépensés pour l'accord, a-t-il ajouté.

En plus du prix d'achat, un prêt d'actionnaire de 5 milliards de forint a été consenti à Mészáros, tandis qu'il y a eu également une augmentation de capital de 26 milliards de forint et des remboursements de prêts d'une valeur égale à 26 milliards de forints, a-t-il déclaré.

Il a déclaré que le gouvernement avait justifié la distribution aux «entreprises déficitaires» détenues par Mészáros au motif de la sauvegarde des emplois, de la protection du climat et de la sécurité énergétique.

Le Parti socialiste se tourne vers la CE au sujet d'une aide d'État présumée accordée à une entreprise déficitaire, interdite par la législation européenne, a déclaré Szakács.

Russie Hongrie

Lire aussiMVM et Rosatom créent une joint-venture

La source: MTI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *