Catégories
Lifestyle

Les restrictions de couvre-feu restent en place pendant le réveillon du Nouvel An, les feux d'artifice sont interdits

Début décembre, le Premier ministre Viktor Orbán a annoncé que les restrictions de couvre-feu seraient prolongées jusqu'au 11 janvier. Le public sera informé le 21 décembre d’une éventuelle suspension la veille de Noël, mais le réveillon du Nouvel An ne fera certainement pas exception. De plus, les feux d’artifice seront également interdits le soir du Nouvel An, pour le plus grand plaisir des propriétaires de chiens.

Les mesures restrictives actuelles resteront en place jusqu'au 11 janvier, ce qui signifie que les gens ne peuvent être dans la rue qu'entre 20 heures et 5 heures du matin dans certains cas. La question de savoir s'il y aura une règle exceptionnelle pour la veille de Noël sera décidée le 21 décembre. Orbán a déclaré que les fêtes de la Saint-Sylvestre et les défilés de rue ne pouvaient certainement pas avoir lieu cette année, ajoutant que pour une bonne fête, cela ne valait pas la peine de risquer tout ce sur quoi nous avons travaillé pendant des mois.

Article associé

Coronavirus: nouvel ordre de la vie quotidienne à partir de mercredi – DÉTAILS!

Coronavirus: nouvel ordre de la vie quotidienne à partir de mercredi - DÉTAILS!

Les détails des nouvelles mesures restrictives annoncées par le Premier ministre Viktor Orbán lundi et mardi, qui ont pris effet à partir de minuit et sont valables un mois jusqu'au 11 décembre, ont été publiés dans la Gazette hongroise mardi soir. Entre autres, la réglementation a révélé les détails du port obligatoire des masques en (…) Continuer la lecture

Gergely Gulyás, le chef du cabinet du Premier ministre a réaffirmé qu'il y aurait certainement un couvre-feu le soir du Nouvel An, car la plupart du temps lors des célébrations, de grandes foules se rassemblent, ce qui compromettrait les résultats de semaines de défense, a déclaré le politicien. Il a ajouté qu'aucune décision n'avait encore été prise à Noël. Tout le monde serait heureux si les familles pouvaient être réunies, a déclaré le ministre, mais il a souligné que le plus important était de ralentir la propagation du virus.

Feux d'artifice interdits cette année

L'année dernière, des feux d'artifice ont été vendus dans environ sept cents points de vente à travers le pays. Les dispositifs pyrotechniques se divisent en trois catégories: les feux d'artifice des première et deuxième catégories peuvent être utilisés, possédés et achetés toute l'année. Cependant, généralement, les produits de la Saint-Sylvestre appartiennent à la troisième catégorie, qui ne peut être achetée qu'entre le 28 et le 31 décembre dans les points de vente.

Article associé

L'hiver est là – Les experts avertissent le gouvernement des semaines très difficiles de Covid à venir

L'hiver est là - Les experts avertissent le gouvernement des semaines très difficiles de Covid à venir

Alors que les épidémiologistes, les experts, les virologues et les médecins avertissent depuis des semaines à la fois le gouvernement et le public, qu'un «  hiver rigoureux '' peut être attendu, si l'augmentation du nombre d'infections à coronavirus continue d'augmenter dans le pays, le gouvernement a récemment indiqué qu'il prévoyait des «mesures spéciales de Noël» pour l'hiver (…) Continuer la lecture

Ces dernières années, ils n'étaient autorisés à être utilisés que de 18 h le 31 décembre à 6 h le 1er janvier. Les gens étaient également obligés de rendre les feux d'artifice inutilisés au vendeur jusqu'au 5 janvier. La possession de pièces pyrotechniques de troisième catégorie non restituées constitue une violation des règles, avec une pénalité pouvant aller jusqu'à 150 000 HUF (422 EUR). Cependant, comme cette année il y a maintenant un couvre-feu entre 20 h 00 et 5 h 00, cela signifie que si les décideurs n’avaient pas fait de concession, il ne resterait que trois heures pour le réveillon du Nouvel An pour l’utilisation publique des feux d’artifice.

Pendant ce temps, le chef du PMO a annoncé une interdiction de la vente de feux d'artifice cette année. Même s'il semblait que cela interdirait les feux d'artifice, les militants des droits des animaux craignaient que les gens utilisent encore des feux d'artifice dans les jardins privés et les balcons. Gulyás a confirmé que non seulement la vente de pétards et de feux d'artifice, mais aussi leur utilisation sera strictement interdite le soir du Nouvel An.

Illustration photo en vedette par Tamás Sóki / MTI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *