Catégories
Lifestyle

Les décès de COVID-19 dans le monde sont supérieurs à 500 000 – Daily News Hungary

La pandémie de coronavirus continue de ravager le monde, le nombre de morts dans le monde ayant dépassé les 500 000 et les cas augmentant dans les pays d'Amérique latine et d'Afrique.

Le nombre de décès dans le monde avec COVID-19 a dépassé 500 000 dimanche, selon le Center for Systems Science and Engineering (CSSE) de l'Université Johns Hopkins.

Les dernières données de la CSSE ont montré que le nombre actuel de décès s'élève à 501 281, alors que le nombre de cas confirmés a dépassé 10 117 000.

La pandémie n'a pas atteint son apogée dans les Amériques, et la situation est "particulièrement intense" en Amérique centrale et du Sud, a déclaré la semaine dernière Michael Ryan, directeur exécutif du Programme d'urgence sanitaire de l'Organisation mondiale de la santé.

Le Brésil, le pays d'Amérique latine le plus touché, a fait état dimanche de 552 décès quotidiens dus à COVID-19, portant son bilan à 57622.

Au cours des dernières 24 heures, 30 476 nouveaux cas ont été signalés, ce qui porte le nombre national à 1 344 143, a indiqué le ministère brésilien de la Santé dans son rapport quotidien.

Le pays se classe au deuxième rang mondial en termes de nombre de cas et de décès, seulement après les États-Unis.

Au Pérou, le ministère de la Santé a signalé dimanche 3 430 nouveaux cas, portant le bilan national à 279 419 avec un total de 9 317 décès, la capitale Lima étant la région la plus durement touchée.

Selon le ministère, 10 861 personnes ont dû être hospitalisées, dont 1 178 dans des unités de soins intensifs et sous ventilation.

Le gouvernement péruvien a déclaré que l'épidémie de COVID-19 du pays avait atteint un plateau et avait commencé à réactiver l'économie avec des mesures préventives en place.
Dimanche, le Chili a signalé un total de 271 982 infections et un bilan de 5 509 morts.

«Le virus nous frappe très fort» en Amérique latine, a déclaré dimanche le ministre chilien de la Santé Enrique Paris lors d'une conférence de presse.

Le Chili a un état de catastrophe en place, y compris un couvre-feu dans les zones durement touchées depuis fin mars, qui a vu des soldats et des policiers déployés dans les rues pour appliquer les ordonnances de verrouillage et autres restrictions.

Les cas ont également continué de monter sur le continent africain.

Le nombre de cas confirmés à travers le continent a atteint 371 548 dimanche matin, ont indiqué les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique).

L'Afrique du Sud, l'Égypte, le Nigéria et le Ghana font partie des pays africains gravement touchés par COVID-19.

L'Afrique du Sud, le pays le plus touché de la région…

La source: Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *