Catégories
Lifestyle

Le nombre de décès dus à COVID-19 dépasse les 5 000 en Suède alors que le pays lève les restrictions de voyage – Daily News Hungary

Le bilan des décès de COVID-19 a dépassé les 5 000 en Suède, selon les statistiques de l'Agence suédoise de santé publique mercredi.

Avec 102 nouveaux décès signalés au cours des dernières 24 heures, un total de 5 041 personnes sont décédées du COVID-19 en Suède, ont montré les statistiques.

Parallèlement, les infections à coronavirus ont augmenté de 1 239 cas par rapport à la veille, portant le total du pays à 54 562.

Le nombre de personnes qui ont été et sont traitées en réanimation en Suède s'élève à 2 322.

Parallèlement, le ministère suédois des Affaires étrangères a annoncé mercredi qu'il modifierait partiellement son avis aux voyageurs internationaux fin juin.

Le ministère avait précédemment déconseillé tous les voyages internationaux non essentiels jusqu'au 15 juillet, mais a annoncé mercredi de nouvelles directives qui signifient que l'avis général sur les voyages sera prolongé jusqu'au 31 août, à l'exception de dix pays européens, dont les Suédois seront libres. pour voyager à partir du 30 juin.

"Il y a eu une évolution positive en Europe",

La ministre des Affaires étrangères Ann Linde a déclaré mercredi lors d'une conférence de presse, ajoutant que les dix pays pour lesquels l'avis de voyage sera levé se sont également ouverts aux Suédois et aux autres ressortissants de l'UE.

Cela signifie que «les facteurs d'insécurité pour les Suédois sont minimisés», selon un communiqué du ministère publié sur son site Internet.

Les dix pays sont la Belgique, la Croatie, la France, la Grèce, l'Islande, l'Italie, le Luxembourg, le Portugal, l'Espagne et la Suisse.

Alors que ces pays ont décidé d'ouvrir leurs portes aux Suédois, plusieurs autres, dont le Danemark et la Norvège voisins, ont fermé leurs frontières aux Suédois ou ont demandé aux Suédois de s'isoler à leur entrée.

"La grande insécurité concernant les voyages dans le monde demeure", a indiqué le communiqué du ministère des Affaires étrangères. «Les frontières fermées ou les restrictions importantes à l'entrée ou à la sortie du pays, les règles de quarantaine et les couvre-feux sont une réalité continue dans de grandes parties du monde. Les perturbations dans les voyages internationaux des passagers demeurent. »

L'avis de voyage contre les voyages non essentiels, y compris les voyages de loisirs, ne constitue pas une interdiction légale des voyages internationaux.

Au lieu de cela, il appartient à chaque individu de décider lui-même de voyager ou non. Cependant, cela signifie que certaines assurances ne seront pas valables à l'étranger et que la Suède ne peut garantir l'accès à l'assistance consulaire.

Le 13 juin, le gouvernement suédois a modifié les recommandations concernant les voyages intérieurs, affirmant que les citoyens sont autorisés à se déplacer librement dans le pays, tant qu'ils ne présentent aucun symptôme. Lors de la conférence de presse de mercredi, Linde a souligné que les mêmes recommandations pour l'éloignement social, le lavage régulier des mains et le maintien à l'intérieur au moindre signe de symptômes de la grippe s'appliquent également lorsque les Suédois sont à l'étranger.

La source: Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *