Catégories
Lifestyle

George Soros à 90 ans, le coronavirus et Donald Trump – Daily News Hongrie

George Soros, l'un des Hongrois les plus connus de ces dernières années, a eu 90 ans cette semaine. Le milliardaire hongro-américain qui donne rarement des interviews mais est actif sur les questions sociales et politiques a maintenant parlé du coronavirus, des menaces sur la société ouverte, de Donald Trump, et de la faiblesse du continent européen à un magazine italien appelé La Repubblica.

Forbes a rapporté que Soros, 90 ans, joue toujours au tennis trois fois par semaine et considère l'épidémie de coronavirus comme la plus grande tragédie et le phénomène le plus menaçant depuis la Seconde Guerre mondiale. Selon Soros, les gens sont devenus incertains et effrayés, et ils agissent sans bon sens mais en sachant que ce qu'ils font est mal.

Soros a également exprimé ses réflexions sur la différence entre l'Europe et les États-Unis.

"Je pense que l'Europe est très vulnérable, bien plus que les États-Unis. Les États-Unis sont l'une des démocraties les plus durables de l'histoire. Mais même aux États-Unis, un escroc de confiance comme Trump peut être élu président et saper la démocratie de l'intérieur. Mais aux États-Unis, vous avez une grande tradition de freins et contrepoids et de règles établies. Et surtout, vous avez la Constitution. Je suis donc convaincu que Trump se révélera être un phénomène transitoire, se terminant espérons-le en novembre, mais d'ici là, il reste très dangereux,»A rapporté Soros site officiel.

Soros a poursuivi en disant que le fonds de relance de l'UE de 750 milliards d'euros était l'une des plus grandes idées de l'Union. Soros pense que «l'UE a fait un pas en avant très important en s'engageant à emprunter de l'argent sur le marché à une échelle beaucoup plus grande. Mais ensuite, plusieurs États, les soi-disant Frugal Five – les Pays-Bas, l'Autriche, la Suède, le Danemark et la Finlande – ont réussi à rendre l'accord actuel moins efficace.

Le milliardaire hongro-américain est toujours actif, bien que d'autres portails d'information sur son 90e anniversaire aient déclaré qu'il était déjà faible il y a 11 ans.

Selon l'Américain Magazine Forbes, Soros était la troisième personne entre 2014 et 2018 à avoir fait le plus de dons à des organismes de bienfaisance et à d'autres organisations, environ 3,1 milliards de dollars. Parallèlement à ses dons, il est également désireux de financer une toute nouvelle université après CEU.

  • Lire l'interview complète ICI
  • En savoir plus sur George Soros ICI

La source: www.forbes.hu, www.georgesoros.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *