Catégories
Lifestyle

Coronavirus: les spas hongrois en crise

Les spas hongrois sont au milieu d'une crise causée par une faible fréquentation résultant de l'épidémie du nouveau coronavirus, avec une baisse des revenus d'au moins 50% enregistrée jusqu'à présent cette année, a déclaré jeudi le chef de l'Association hongroise des spas, ajoutant que près de 5000 les licenciements sont probables d'ici mars 2021.

Plus de 76% des spas hongrois ne survivront pas à la crise au printemps de l’année prochaine avec leurs propres ressources, ayant utilisé toutes leurs réserves pendant la première vague de l’épidémie, a déclaré Attila László.

Une nouvelle enquête montre que les spas licencieront 26,3% du personnel, soit 4700 personnes, entre octobre 2019 et mars 2021, a-t-il ajouté.

Article associé

Les revenus des exploitants de spa de Budapest devraient baisser de 60% ou plus cette année

Les revenus des exploitants de spa de Budapest devraient baisser de 60% ou plus cette année

Les revenus de l'opérateur de spa de Budapest BGYH pourraient chuter de 60% à 8-9 milliards de forints (26 millions d'euros) cette année, même dans un scénario optimiste selon lequel il n'y aura pas de deuxième vague d'épidémie de coronavirus, a déclaré lundi le PDG récemment nommé de BGYH. édition du quotidien économique Világgazdaság. Tous les spas exploités par (…) Continuer la lecture

Les trois quarts des spas ont été contraints d'employer des personnes à temps partiel plutôt qu'à plein temps, a-t-il déclaré. L'association souhaite que le gouvernement crée un fonds de liquidité non finançable de 35 milliards de forint (98 millions d'euros) pour le secteur afin de compenser partiellement la perte de revenus et de préserver les emplois, a-t-il ajouté.

Illustration photo en vedette par Balázs Mohai / MTI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *