Catégories
Lifestyle

Budapest Exiles a gagné à Szeged – Daily News Hungary

Malgré une baisse à 13 hommes, les exilés reviennent avec un maximum de points à Szeged. Budapest Exiles gagne à Szeged contre Fit World Gorillak 32: 8, malgré avoir disputé les dernières minutes du match avec 13 hommes après que deux joueurs aient été envoyés au sin-bin.

L'équipe de Budapest reste à distance touchante des champions d'Esztergom, ne traînant que 4 points au tableau. Cette victoire intervient avant la trêve internationale du rugby, et les Exiles reviendront jouer en novembre, où ils affronteront des rivaux pour la deuxième place de la ligue – Batta Bulldogs.

Szeged ne pouvait pas imaginer un meilleur début de match, le pack d'attaquants des Exiles ayant choisi de ne pas courir après le ballon botté par l'arrière arrière Connor Riverol au début du match. Le ballon est sorti du parc et l'équipe hôte a obtenu une mêlée. Le pack Exiles a continué à échouer, permettant au pack Gorrilak de les repousser et de faire un essai très tôt. Il semblait que les séances d'entraînement manquées causées par le comité du club gardant tout le monde à la maison

en raison d'un cas de covid-19 dans l'environnement environnant du club.

"Nous ne nous attendions pas à ce que ce soit un match facile, mais personne ne dirait avant le match que Szeged marquerait dans les premières secondes du match", a déclaré le capitaine des Exiles Joris Auger, dans une interview d'après-match. «Cet essai a été un grand réveil et un accident qui n'aurait jamais dû se produire. Oui, nous avons eu moins de temps pour nous préparer sur le terrain, mais nous avons eu une formation en ligne pour analyser les erreurs et savoir quoi ne pas faire.

Nous avons fait tout ce qu'on nous a dit de ne pas faire. Nous n’avions pas la tête dans le jeu, et nous devrons travailler encore plus sur cet élément à l’entraînement », a déclaré le skipper français.

Après cela, les exilés ont réussi à pousser les hôtes, et un

pénalité qui a été lancée avec succès par Riverol.

L'équipe de Budapest avait encore des problèmes avec le pack Szeged, qui a fait un excellent travail en jouant au jeu de pick and drive, où le pack a réussi en quelques phases à faire une longue visite dans la moitié des Exiles. Les hôtes ont montré leur puissance dans les attaquants, mais ont également commis de petites erreurs qui ont amené les visiteurs à briser leurs lignes défensives. L'une de ces pauses a donné lieu à un essai du Français Lucas Deyts, qui a réussi à contourner quelques joueurs de Szeged avant de marquer dans un coin du terrain.

Malgré la chute

Szeged n'a pas abandonné,

et ont continué leur tactique de pick and drive qui les a rapprochés de la ligne d'essai des Exiles. Cela a abouti aux exilés à faire une erreur qui leur a coûté une pénalité autour du 30e minute du match. Les hôtes ont choisi de donner un coup de pied aux poteaux et avec un coup de pied réussi, le score était égal, et il semblait que le résultat serait décidé dans les dernières minutes du match. C'est à ce moment-là que le génie de Deyts a repris le dessus, en utilisant un grand vol du numéro 8 Matty Szalai, il s'est retrouvé à entrer et à sortir des joueurs de Szeged pour remettre les Exiles en tête juste avant la mi-temps.

Après le redémarrage, les exilés ont repris là où ils avaient terminé, avec un autre essai, cette fois du capitaine Joris Auger. Peu de temps après, un autre est venu du joueur-entraîneur Thomas Aponte, ce qui signifiait que le seul club de rugby Expat de Budapest rentrerait chez lui avec un point bonus pour quatre essais marqués.

Mais cela n’a pas satisfait les exilés, car ils voulaient revenir avec une victoire.

"Cela a beaucoup à voir avec le nettoyage de notre Bomber Squad en seconde période", a déclaré Aponte. «Nos remplaçants à l'avant nous permettent de mettre plus de pression sur l'opposition et de nous donner une force supplémentaire en seconde période. C'est la raison pour laquelle nous avons réussi à faire une belle ouverture en seconde période », a déclaré l'entraîneur vénézuélien.

Le match semblait sous contrôle, avec un cinquième essai marqué par le demi de mêlée Balint Kosa, mais ce n’était pas le cas. À 15 minutes de la fin, l'arbitre a demandé un tacle élevé du Will Feunteun, mais dans un cas d'identité erronée du coupable, il a envoyé son compatriote Deyts à la poubelle. Les exilés étaient toujours aux commandes, mais devaient être bientôt contraints de jouer avec 13 hommes, alors que le remplaçant de deuxième ligne, Geza Juhasz, qui avait montré plus tôt des signes de mauvaise discipline, a reçu un carton jaune pour un tacle dangereux.

De manière surprenante, jouer avec 13 hommes n'a pas affecté le jeu des exilés. Les entraîneurs ont présenté pour ces dernières minutes Clément Roturier et Alejandro Lavanchy, qui ont tous deux réalisé des plaqués qui ont empêché l'équipe de Szeged de briser les lignes défensives. Les Gorrilas n'avaient aucun moyen de passer, et les exilés ont réussi à les empêcher de marquer plus de points et potentiellement d'obtenir un point de consolation pour plus que les essais marqués. Le score final 32: 8 pour les exilés.

Avec une pause internationale, les Exiles joueront leur prochain match dans un mois, à domicile, contre Batta Bulldogs.

Ce jeu décidera quelle équipe sera deuxième derrière Esztergom

avant la pause hivernale qui durera jusqu'en mars. En attendant, la deuxième équipe des Exiles aura deux matches à jouer, dont le Derby de Budapest contre Kosok, qui a été reporté en raison d'une infection au Covid-19.

Fit World World Gorillak Szeged – Budapest Exiles RFC 8-32 (8:13)

Budapest Exiles de:
Stevens, Roberts, Rojik, Czifra, Dupré, Kopasz, Szalai, Lafuente, Kosa, Aponte, Feunteun, Deyts, Auger, Tuskan, Riverol.
Sous-marins: Szendrey-Kiss, Juhasz, Erdelyi, Haboczki, Fekete, Lavanchy, Roturier

La source: communiqué de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *